Ce qu’il faut pour réussir


3 mn de lecture

Reading Time: 3 minutes

Que faut-il pour réussir à votre avis ? De l’argent, le bras long, une belle situation… Non ce n’est pas de toutes ces choses dont il est question dans cet article. Je pense à un ingrédient qui exige un autre type de ressource. Lisez ce qui suit et vous allez comprendre.

Que faut-il pour réussir ?

Il y a quelques années, on parlait de la volonté comme la composante essentielle au succès. D’où cette citation populaire : “ Quand on veut, on peut.”

Il est vrai qu’une faible volonté produit de faibles résultats, mais mon expérience dans le développement personnel m’amène à affirmer la chose suivante :

Même si la volonté est un critère fondamental pour obtenir de bons résultat, elle connaît des limites. En effet, la volonté n’est pas constante. Je même ajouter qu’elle n’est pas fiable. Car la volonté est avant tout une émotion. Et comme j’aime souvent dire : tout ce qui est de l’ordre émotif ne dure jamais.

On ne peut pas travailler la volonté comme on travaille une compétence. Vous pouvez avoir une volonté de faire lundi et mardi aucune volonté d’agir…

Si on y réfléchit bien la volonté est comparable à un muscle. Un peu comme les muscles du bras et des jambes. Si vous les sollicitez au maximum, ils fatiguent. Résultat : il vous manque l’énergie nécessaire pour accomplir davantage. À votre avis pourquoi les changements draconiens ne tiennent ? Pourquoi les bonnes résolutions ne suffisent pas ? Parce qu’ils ne sont pas intégrés à un système…

Le système de réussite personnelle

La plupart de ceux qui ont réussi partagent l’idée que les grandes réalisations se construisent sur la base d’actions quotidiens. Ce qu’on appelle plus communément “des routines”. Donc si comme moi, vous avez constaté que la pouvoir de la volonté avait ses limites, vous avez probablement pensé à une option plus fiable : quelque chose qui pourrait s’additionner à la volonté afin de me permettre d’obtenir de meilleurs résultats. Il s’agit d’un système de réussite personnelle.

SRP = Environnement + Routine (+ Volonté)

Qu’est-ce que cela signifie me direz-vous ?

Rien de bien compliqué. Un système de réussite personnelle est un procédé que vous construisez afin qu’il vous serve au mieux. Un peu comme un robot sur lequel vous pouvez vous appuyer en tout temps.

Dans le cadre de la réussite personnelle, la routine permet de contribuer à l’élaboration d’un système. Normalement, vous avez idée des habitudes à développer selon l’objectif à atteindre. On ne va donc pas s’étaler sur le sujet. Mais lorsque l’environnement et la routine sont mis en place, la volonté sera un bonus pour vous aider à réussir. Je vous donne un exemple :

Si votre objectif est de réussir à faire du sport, veiller à votre santé et à votre équilibre alimentaire, il vous faut construire un environnement propice au but à atteindre.

S’il est question du sport, il peut s’agir d’avoir quatre amis qui veulent aussi faire du sport. Les quatre amis font donc partie de votre environnement.

S’il est question de construire une discipline alimentaire, vous pouvez coller un post-it sur votre réfrigérateur sur lequel on peut lire : “Pas de grignotage entre les repas ”. Le réfrigérateur et le post-it sont eux aussi intégrés à votre environnement.

Vous pouvez sinon faire appel à un coach. Il fera lui aussi partie de votre environnement.

Avec la mise en place d’un système, vous n’aurez pas d’autre choix que de réussir. Pourquoi ? D’abord parce que même sans volonté, votre environnement et votre routine vous aideront à agir, que vous le vouliez ou non. Ensuite parce qu’avec un système, vous vous devez d’être constant. Si vous sautez un jour, une semaine ou un mois, il (votre système) vous poussera à reprendre où vous en étiez le jour, la semaine ou le mois précédent.

Vous avez compris, avec un système de réussite personnelle, les progrès s’additionnent. Et ce qu’il y a de merveilleux dans tout ça, c’est qu’on peut facilement les suivre.

Du côté de Psychologie Magazine

  • Travail : osez l'imperfectionTravail : osez l'imperfection
    [HAPPY WORK] Assumer de ne pas tout savoir, reconnaître ses erreurs, savoir s’excuser… En entreprise, il est urgent de mettre…
  • Elles veulent faire un bébé toutes seulesElles veulent faire un bébé toutes seules
    Elles sont dans la trentaine et désirent devenir mère. Mais elles sont célibataires ou n'ont pas de compagnon prêt à…
  • Est-ce qu’on se pose trop de questions ?Est-ce qu’on se pose trop de questions ?
    C’est notre activité préférée. L’enfant, dès qu’il est en âge de parler, s’interroge. Les philosophes y consacrent toute leur énergie.…
  • Ce que la réussite a changé en moiCe que la réussite a changé en moi
    Un animateur, une écrivaine, un comédien, une sportive, une chef cuisinière... D’origine modeste, tous ont "réussi". Nous les avions interviewés…
  • J’ai envie de faire l'amour quand…J’ai envie de faire l'amour quand…
    Un corps entraperçu sous la douche ; le ronronnement d’un sèche-cheveux… Le désir a ses raisons que la raison ne…
  • Esther Perel : les couples ont besoin d'airEsther Perel : les couples ont besoin d'air
    La psychothérapeute Esther Perel met en garde les couples trop proches, trop… amoureux ! Car, dit-elle, « l’érotique exige de…
  • Les signes qui montrent que vous avez besoin d'une détox santéLes signes qui montrent que vous avez besoin d'une détox santé
    Foie, reins, peau... Ce sont eux qui, jour après jour, nettoient notre organisme et nous procurent notre tonus. Mais quand…
  • La fatigue : nouveau mal du siècle ou revendication sociale ?La fatigue : nouveau mal du siècle ou revendication sociale ?
    Fatigue, burn-out, surcharge mentale… ces notions prennent une nouvelle ampleur avec les restrictions liées à la pandémie. Pourquoi parle-t-on autant…
  • Tout conflit peut se transformer en un dialogue paisibleTout conflit peut se transformer en un dialogue paisible
    Et si la paix des hommes reposait sur le langage? Apôtre de la communication non violente ou CNV, Marshall Rosenberg…
Propulsé par Flux RSS WordPress