Ce qu’il faut pour réussir


3 mn de lecture

Reading Time: 3 minutes

Que faut-il pour réussir à votre avis ? De l’argent, le bras long, une belle situation… Non ce n’est pas de toutes ces choses dont il est question dans cet article. Je pense à un ingrédient qui exige un autre type de ressource. Lisez ce qui suit et vous allez comprendre.

Que faut-il pour réussir ?

Il y a quelques années, on parlait de la volonté comme la composante essentielle au succès. D’où cette citation populaire : “ Quand on veut, on peut.”

Il est vrai qu’une faible volonté produit de faibles résultats, mais mon expérience dans le développement personnel m’amène à affirmer la chose suivante :

Même si la volonté est un critère fondamental pour obtenir de bons résultat, elle connaît des limites. En effet, la volonté n’est pas constante. Je même ajouter qu’elle n’est pas fiable. Car la volonté est avant tout une émotion. Et comme j’aime souvent dire : tout ce qui est de l’ordre émotif ne dure jamais.

On ne peut pas travailler la volonté comme on travaille une compétence. Vous pouvez avoir une volonté de faire lundi et mardi aucune volonté d’agir…

Si on y réfléchit bien la volonté est comparable à un muscle. Un peu comme les muscles du bras et des jambes. Si vous les sollicitez au maximum, ils fatiguent. Résultat : il vous manque l’énergie nécessaire pour accomplir davantage. À votre avis pourquoi les changements draconiens ne tiennent ? Pourquoi les bonnes résolutions ne suffisent pas ? Parce qu’ils ne sont pas intégrés à un système…

Le système de réussite personnelle

La plupart de ceux qui ont réussi partagent l’idée que les grandes réalisations se construisent sur la base d’actions quotidiens. Ce qu’on appelle plus communément “des routines”. Donc si comme moi, vous avez constaté que la pouvoir de la volonté avait ses limites, vous avez probablement pensé à une option plus fiable : quelque chose qui pourrait s’additionner à la volonté afin de me permettre d’obtenir de meilleurs résultats. Il s’agit d’un système de réussite personnelle.

SRP = Environnement + Routine (+ Volonté)

Qu’est-ce que cela signifie me direz-vous ?

Rien de bien compliqué. Un système de réussite personnelle est un procédé que vous construisez afin qu’il vous serve au mieux. Un peu comme un robot sur lequel vous pouvez vous appuyer en tout temps.

Dans le cadre de la réussite personnelle, la routine permet de contribuer à l’élaboration d’un système. Normalement, vous avez idée des habitudes à développer selon l’objectif à atteindre. On ne va donc pas s’étaler sur le sujet. Mais lorsque l’environnement et la routine sont mis en place, la volonté sera un bonus pour vous aider à réussir. Je vous donne un exemple :

Si votre objectif est de réussir à faire du sport, veiller à votre santé et à votre équilibre alimentaire, il vous faut construire un environnement propice au but à atteindre.

S’il est question du sport, il peut s’agir d’avoir quatre amis qui veulent aussi faire du sport. Les quatre amis font donc partie de votre environnement.

S’il est question de construire une discipline alimentaire, vous pouvez coller un post-it sur votre réfrigérateur sur lequel on peut lire : “Pas de grignotage entre les repas ”. Le réfrigérateur et le post-it sont eux aussi intégrés à votre environnement.

Vous pouvez sinon faire appel à un coach. Il fera lui aussi partie de votre environnement.

Avec la mise en place d’un système, vous n’aurez pas d’autre choix que de réussir. Pourquoi ? D’abord parce que même sans volonté, votre environnement et votre routine vous aideront à agir, que vous le vouliez ou non. Ensuite parce qu’avec un système, vous vous devez d’être constant. Si vous sautez un jour, une semaine ou un mois, il (votre système) vous poussera à reprendre où vous en étiez le jour, la semaine ou le mois précédent.

Vous avez compris, avec un système de réussite personnelle, les progrès s’additionnent. Et ce qu’il y a de merveilleux dans tout ça, c’est qu’on peut facilement les suivre.

Du côté de Psychologie Magazine

  • Pourquoi je ne supporte pas qu’on me touche ?Pourquoi je ne supporte pas qu’on me touche ?
    J’ai 23 ans et j’ai été adoptée à 5 ans en Roumanie. J’angoisse dès que je vois une partie de…
  • Lâcher prise, c’est accepter ses limitesLâcher prise, c’est accepter ses limites
    A force de vouloir contrôler tout ce qui nous entoure, nous gaspillons notre énergie et perdons notre sérénité. D’où le…
  • Arrêtons de croire à la famille idéale !Arrêtons de croire à la famille idéale !
    Nous avons tous en tête une famille de rêve. Différente pour chacun, elle tourne toujours autour de quatre fantasmes :…
  • Retrouver ses sensations alimentairesRetrouver ses sensations alimentaires
    Régimes, interdits, grignotages brouillent les signaux de la faim et de la satiété, et nous poussent à manger n’importe quoi,…
  • Mettez-vous en vacancesMettez-vous en vacances
    En été, faites ce qui vous sied, apprenez le farniente, entrez dans la vacuité. Un changement de rythme, physique et…
  • Le vieillissement peut être une expérience fécondeLe vieillissement peut être une expérience féconde
    Sans déni ni renoncement, vieillir est l’occasion d’un nouveau rapport à soi, plus serein et plus libre, nous expliquait Danièle…
  • Décider de ne pas être mère, un choix encore difficile à faire accepterDécider de ne pas être mère, un choix encore difficile à faire accepter
    Dans son livre J’ai décidé de ne pas être mère, Chloé Chaudet raconte son histoire et confie ses convictions et…
  • « Une grossesse qui se passe mal à la campagne, c’est la double peine »« Une grossesse qui se passe mal à la campagne, c’est la double peine »
    A 37 ans, Miske est partie vivre à la campagne avec son mari et sa fille. Au printemps 2021, elle…
  • Je voudrais des clés pour aider ma mère.Je voudrais des clés pour aider ma mère.
    Je voudrais des clés pour aider ma mère. Sophie, 14 ans ...
Propulsé par Flux RSS WordPress