Le test de discipline


2 mn de lecture

Reading Time: 2 minutes

Avez-vous déjà entendu parlé du test du Marshmallow ? Si ce n’est pas le cas, je vous explique en quoi il a consisté.

Le Marshmallow

Walter Michel un psychologue de l’université de Standford aux États-Unis a réalisé dans les années 1960 une étude concernant la discipline sur un groupe d’enfants âgés de 4 à 6 ans.

Chaque enfant se trouvait dans une classe avec un marshmallow et deux options : le savourer immédiatement ou attendre que le professeur revienne avec un deuxième bonbon.

Que s’est-il passé ?

Comme vous pouvez l’imaginer, le plus grand nombre a mangé le bonbon dès que le chercheur a quitté la classe. Parmi eux, certains ont essayé de se retenir en tournant en rond, mais ont craqué quelques minutes plus tard. Les quelques rares qui ont résisté, ont réussi en attendant 15 minutes, mais l’histoire ne s’arrête pas là.

Les chercheurs ont suivis les progrès de ces mêmes enfants pendant près de 40 ans. Ce qu’a indiqué les études est plus que révélateur : les enfants qui ont réussi à attendre le retour du chercheur ont de loin surpassé la moyenne des autres : niveaux scolaire plus élevé, de rare problèmes de surpoids, de très faibles cas de toxicomanie, de meilleures réactions face au stress, de meilleures atouts sociaux, etc.

L’idée du professeur Walter Michel était de mettre en avant le pouvoir de la discipline, mais surtout à quel point elle (la discipline) pouvait influer sur la réussite personnelle et professionnelle d’un individu. Cette étude mène à question de la gratification. Voyons plus en détail de quoi il est question.

Gratification immédiate Vs Gratification différée

La gratification est un terme psychologique qui fait référence aux types de décisions que l’on prend pour satisfaire un besoin. Ce concept est généralement associée à la notion de temps. On parle de gratification IMMÉDIATE — pour les besoins (ou les envies) qu’on décide de satisfaire dans l’instant présent; et de gratification DIFFÉRÉE — pour les mêmes besoins (ou envies) qu’on décide de satisfaire à une date ultérieure.

Les psychologues expliquent que la gratification immédiate est souvent motivée par la notion de plaisir inculquée dès l’enfance. Ce que cela engendre, c’est que :

L’enfant a qui l’on permet de regarder la télévision pendant qu’ils fait ses devoirs risque par exemple de manquer de concentration à l’âge adulte, voire même de ne jamais aller au bout de ses projets.

L’enfant a qui on ne peut refuser la petite envie de bonbons, de fast-food ou autre peut développer des signes de caprices s’il n’apprend pas à lutter contre la frustration. Adulte, il sera handicapé pensant que tout lui est dû.

Donc, si un enfant est capable d’attendre pour un bonbon, adulte il sera apte à prendre les bonnes décisions pour satisfaire ses besoins futures et les suivre avec persévérance jusqu’à leurs réussites. La bonne nouvelle est que même adulte il est possible de rectifier le tir. Alors, voulez-vous un marshmallow ou plutôt deux ? C’est à vous de voir…

Marius-sig